Les murs en paille

 

Les nouvelles ne manquent pas depuis le dernier billet.

Nous avons installé les lisses basses en bois douglas 10*10 (sur lesquelles viendront se poser les bottes de paille) et réalisé toute l’étanchéité à l’air, à l’aide d’adhésifs spéciaux et de plaques de fermacell et d’OSB. Cela nous permettra d’assurer une étanchéité parfaite entre la charpente et les murs paille enduits.

Nous avons également mis en place toutes les sangles de compression.

 

IMG_6609

 

Les précadres des menuiseries ont également été mises en place; nous avons d’ailleurs pré-isolés en paille les linteaux des précadres sud; cela nous facilitera la travail par la suite.

IMG_6645

Une fois les angles de compression installés à chaque coin de la maison (pour permettre un bon montage des murs), tout est en place pour recevoir l’isolation en bottes de paille.

IMG_6642

Les murs se montent doucement (environ 2 heures/m² de mur). Les bottes sont bien préparées et nous en testons une sur 10, afin de nous assurer qu’elles respectent bien le cahier des charges des Règles Professionnelles de la Construction Paille. Une fois bien mise en place (avec tout le système d’âmes et  de suspentes, permettant de liaisonner le mur paille à la charpente), les bottes sont compressées, à l’aide des sangles.

IMG_6680

IMG_6757

Les murs sont ensuite bien arasés à l’aide d’un taille-haie et d’une débroussailleuse. Et après tous ces efforts, on obtient un beau mur en paille, prêt à recevoir les enduits!

IMG_6807

IMG_6811

Il nous reste encore quelques heures de travail pour terminer toute l’isolation paille des murs; et, en attendant les enduits, les façades exposées à la pluie ont été protégées à l’aide de filets.

IMG_6826

Ce contenu a été publié dans Etanchéité à l'air, isolation paille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *